« La qualification des actes commis à Gaza, notamment l’existence d’un possible génocide, mobilisera les juristes internationaux pour les années à venir »

0
425

L’avocat international Johann Soufi affirme, dans une tribune au « Monde », que l’énergie que déploient certains à dénoncer l’utilisation du terme « génocide » pour qualifier le conflit à Gaza vise à nier la gravité des crimes commis par Israël.

Leave a reply