« La Russie se sinise à marche forcée »

0
125

Si Moscou peut récupérer quelques pépites, comme Yandex, le Google russe, il n’a pas les moyens de développer son infrastructure seul pour bâtir un Internet souverain, à l’image de celui de la Chine. Et cela est vrai dans tous les domaines, observe Philippe Escande, éditorialiste économique au « Monde ».

Leave a reply