Le pétrole, une chance et une malédiction pour les Amérindiens du Guyana

0
77

La communauté, qui représente 10,5 % de la population, vit sur les terres reculées de l’intérieur. En dépit de la récolte des cœurs de palmier et des aides versées grâce à la manne pétrolière, ses membres sont acculés à la pauvreté, et voient leur mode de vie traditionnel menacé.

Leave a reply