Le photographe Mark Neville dans le tourbillon de la guerre en Ukraine

0
88

Basé à Kiev, le Britannique a créé une ONG pour distribuer de l’aide au plus près du front. Avec son livre « Journal d’un travailleur humanitaire », il veut encourager les Ukrainiens à prendre soin de leur santé mentale, mise à rude épreuve par plus de deux ans de guerre.

Leave a reply