« Le portrait d’un Sud global qui, Gaza aidant, viendrait unanimement se ranger derrière le duo Chine-Russie est réducteur »

0
60

Exploitant la colère provoquée par les bombardements israéliens à Gaza, Moscou et Pékin entretiennent l’espoir de rallier à leur cause le plus grand nombre de pays. Or la rivalité stratégique coexiste avec la coopération économique, note, dans sa chronique, Alain Frachon, éditorialiste au « Monde ».

Leave a reply