« Le récit communément accepté sur le ciblage de l’inflation repose sur une hypothèse fausse »

0
80

L’ancien banquier central d’Irlande et de Hongkong Stefan Gerlach constate, dans une tribune au « Monde », que les économies ouvertes préfèrent contrôler l’inflation par le taux de change plutôt qu’en fixant une cible prédéterminée.

Leave a reply