« Le recul de l’excision est menacé par la progression de sa “médicalisation” »

0
107

Le recours de plus en plus fréquent à des professionnels de santé pour pratiquer cette mutilation génitale des femmes, dans les pays d’Afrique et d’Asie où elle est légale, est inacceptable sur le plan éthique, s’alarme un collectif d’une centaine de responsables d’associations, dans une tribune au « Monde ».

Leave a reply