Le syndrome de La Havane pourrait être lié au renseignement russe, selon une enquête de médias

0
95

A partir de 2016, des diplomates américains et canadiens en poste à Cuba ont dit être frappés de troubles (migraines, vertiges, nausées…).

Leave a reply