Madagascar opte pour la castration physique des violeurs d’enfants

0
96

La Haute Cour constitutionnelle du pays a validé le projet de loi adopté par le Parlement en le durcissant. Une mesure qui est loin de faire l’unanimité parmi les associations d’aide aux victimes.

Leave a reply