Olaf Scholz en Chine : les dangers du chacun pour soi

0
79

En plaidant en Chine pour une compétition « ouverte et juste », le chancelier allemand semble ignorer que Pékin ne connaît que le rapport de force. Les Européens prennent le risque de s’affaiblir s’ils ne jouent pas groupés.

Leave a reply