Pacte européen sur la migration et l’asile : « Un continuum de l’enfermement attend désormais les exilés »

0
51

La détention est présente à toutes les étapes du parcours migratoire dans le pacte européen adopté le 10 avril, consacrant « une présomption d’indésirabilité » à l’égard de celles et ceux qui fuient des pays en guerre ou en crise, déplore, dans une tribune au « Monde », la juriste Claire Rodier.

Leave a reply