Près de 100 000 Haïtiens ont fui Port-au-Prince en un mois à cause de la violence des gangs

0
145

La grande majorité (78 %) des personnes interrogées par l’Organisation internationale pour les migrations dans le cadre de cette collecte de données ont déclaré quitter la capitale à cause des violences et 66 % ont assuré qu’elles resteront en dehors « aussi longtemps que nécessaire ».

Leave a reply