Sébastien Maillard, politiste : « L’Europe aspire à ce que le reste du monde fasse sien un humanisme par définition destiné à tous »

0
99

Dans son discours à la Sorbonne du 25 avril, Emmanuel Macron a dessiné une Europe distincte de l’Occident, et a défendu une vision non pas géopolitique, mais civilisationnelle du continent qui repose sur l’universalisme, analyse, dans une tribune au « Monde », le conseiller spécial de l’Institut Jacques Delors.

Leave a reply