Stephen Bates : « La monarchie britannique semblait être une institution stable ; aujourd’hui, on ne peut plus dire que ce soit le cas »

0
194

Après le roi Charles III, la princesse Catherine, dite « Kate », a annoncé, le 22 mars, souffrir d’un cancer. Dans un Royaume-Uni en proie au doute après le Brexit et le Covid-19, la couronne britannique était garante d’une forme de continuité. La voici gagnée par l’incertitude, analyse, dans une tribune au « Monde », le journaliste spécialiste des affaires royales.

Leave a reply