Subventions aux associations féministes menacées : Aurore Bergé se défend de toute instrumentalisation, même si aucune financée par l’Etat ne s’avère concernée

0
610

Un mois après avoir annoncé que le gouvernement passait « au crible » les déclarations de toutes les associations féministes liées à l’attaque du Hamas du 7 octobre en Israël, la ministre a déclaré, samedi, qu’à l’issue de l’examen, aucune association « parmi celles qui sont financées par l’Etat », n’était concernée.

Leave a reply