Tunisie : l’ex-président Moncef Marzouki condamné par contumace à huit ans de prison

0
125

Premier président de l’après-révolution, il a été reconnu coupable en première instance d’avoir tenté de « changer la forme du gouvernement », d’« inciter les gens à s’armer les uns contre les autres » et de « provoquer le désordre et le pillage » dans le pays.

Leave a reply