Violences faites aux femmes : l’Union européenne adopte sa première législation, en excluant le viol

0
98

Ce texte criminalise au niveau européen les mutilations génitales féminines, le mariage forcé, le partage non consenti d’images intimes ou encore le cyberharcèlement. Il prévoit des circonstances aggravantes, par exemple quand la victime est une conjointe.

Leave a reply