« C’est toute l’architecture de la gouvernance mondiale qui est remise en cause, puisque l’ordre juridique qu’elle est chargée d’administrer est piétiné »

0
542

Le refus des Etats-Unis d’agir auprès d’Israël pour l’empêcher de poursuivre son offensive dans l’enclave après les massacres commis par le Hamas le 7 octobre 2023 ont fait voler en éclats le fragile consensus sur la condamnation de la Russie pour sa guerre en Ukraine, explique, dans sa chronique, Sylvie Kauffmann, éditorialiste au « Monde ».

Leave a reply