En Israël, les familles des otages craignent que leur cause soit oubliée

0
127

Plus de six mois après le 7 octobre, 130 captifs, en majorité israéliens, sont toujours aux mains du Hamas dans la bande de Gaza. Les négociations en vue de leur libération semblent complètement bloquées, ce qui aggrave une crise politique larvée.

Leave a reply