« Le principal critère pour faire partie du Groupe Wagner était d’avoir envie de gagner de l’argent à la guerre » : lisez les extraits de « La mort est notre business »

0
72

Dans un livre à paraître le 12 juin chez Flammarion, deux journalistes russes, Ilia Barabanov et Denis Korotkov, parmi les premiers à avoir révélé l’existence du groupe fondé par Evgueni Prigojine, retracent le parcours de ces mercenaires à la solde du Kremlin.

Leave a reply