« Lucky, Brioche et moi », une incroyable fable ukrainienne dans la guerre

0
187

Le jeune écrivain ukrainien Oleksandr Mykhed habitait près de Kiev quand la guerre a éclaté, il y a tout juste deux ans. Lui a fui et s’est engagé comme volontaire. Ses parents, deux universitaires, sont restés un temps à Boutcha, ville symbole du conflit. Depuis, tout a changé : les maisons, les corps, les sentiments, les cercles d’amis.

Leave a reply