En Italie, Meloni ou l’antifascisme impossible

0
110

L’annulation du discours de l’écrivain Antonio Scurati pour les célébrations du 25 avril, anniversaire de la libération du nazisme et du fascisme, est perçue comme un acte apparent de censure, réveillant une querelle autour de la mémoire historique italienne.

Leave a reply